Des nouvelles de l'ecole

06/11/2007 - Pays : Gabon - Imprimer ce message

Bonjour à tous!!!

 

Et voilà encore une fois quelques nouvelles de Moanda...

 

Ma vie ici a complètement changé depuis 1 mois et c'est très bien comme ça! Fini la piscine et les goûters entre femmes d'expatriés pour une immersion totale dans la vraie vie gabonaise!

 

Les débuts ont été un peu difficiles et très incertains... mais nous nous sommes donnés à fond pour faire repartir l'école Rémanence.

 La rentrée du primaire a eu lieu le 8 octobre et celle du secondaire le 22 octobre. Les professeurs, même s'ils ont été difficiles à convaincre au départ, ont tous accepté de vivre cette aventure avec nous. Ils ont compris qu'il ne fallait pas faire attention à la question financière cette année, que ce serait l'an prochain que notre travail porterait ses fruits! C'est une première réussite parce que nous avons réussi à constituer (à priori) une bonne équipe de professeurs motivés alors qu'il n'était pas évident que ce soit le cas au départ . J'ai animé ma première réunion des professeurs lundi dernier :-) J'étais un peu inquiète car ici ils aiment beaucoup les longs discours et je ne suis pas trop expérimentée en la matière! Mais ça s'est bien passé, M Nembe, le directeur des etudes est également intervenu et M. Yele, le surveillant général aussi. Ce qui est agréable au Gabon, c'est que les gens sont très respectueux de la hiérarchie, j'avais un peu peur de me faire marcher sur les pieds en temps que femme (qui ne fait pas très agée, seulement physiquement bien sûr :-)) mais il n'y a pas trop de problèmes, pour l'instant, de ce côté là. J'ai compris quelque chose aussi, c'est si tu es claire et honnete, les gens essaient moins de t'entourlouper .

 

Ensuite reste le problème des effectifs. Pour avoir un équilibre financier, il nous faut avoir 15 élèves par classe et ce n'est pas encore le cas. Tout le monde me dit que les élèves ne sont pas encore tous là et que certains devraient cette semaine, en début de mois. Les parents attendent de toucher leur salaire pour payer la mensualité de leurs enfants (10 000 francs CFA soit 15 euros, en moyenne). Il ne reste donc plus qu'à espérer et à continuer à faire de la publicité! Le problème aussi est que souvent certains enfants abandonnent l'école au mois de mai, ils ne paient donc plus leur scolarité mais il faut continuer à payer les professeurs... Bref,  cette année ne va pas être facile mais c'est ce qui fait aussi l'interet de ce projet.

 

On a du aussi faire certains travaux obligatoires pour commencer l'année dans de bonnes conditions : peinture des portes, installation des WC, confection de bureaux, aménagement des classes, de l'extérieur, achats de materiel scolaire...Pour ne pas prendre de risques, j'ai du avancer l'argent nécessaire avec mon argent personnel, comptant me le rembourser au fur et à mesure. Ce qu'il y a de bien c'est que la main d'oeuvre n'est pas chère donc les sommes engagées pas astronomiques mais il faut que je fasse attention car les bénéfices chaque mois ne seront pas énormes (si jamais il yen a...) et il faut que j'arrive à me rembourser au fur et à mesure.

 

Une française de 26 ans, Mélanie, nous a rejoint ce matin. Elle est arrivée à Moanda il y a 3 semaines et cherchait une activité pour s'occuper. Elle a un peu le même profil que moi quoi! Cela fait du bien parce qu'on va pouvoir se partager certaines activités et c'est aussi un bon soutien moral car ce n'est pas toujours évident de se faire comprendre. Par exemple, les enseignants comprennent que je ne puisse pas les payer plus mais ils ne comprennent pas qu'on ne puisse pas faire des bulletins en couleur, cartonnés et plastifiés alors que c'est joli... ce n'est qu'on exemple:-).

 

Cette école appartient à une famille, on leur paye un loyer tous les mois pour pouvoir gérer nous même l'établissement. Le seul contact que j'avais avec eux pour l'instant était la grand-mère de la famille et c'était difficile de discuter et de mettre les choses au clair avec elle. Sa fille, de Libreville, est venue pour quelques jours pour justement régler certains points. On a donc signé un contrat de location l'école et un document me nommant directrice. C'est un bon point parce qu'il y avait toujours la menace qu'un membre de la famille vienne revendiquer ses droits sur l'école.

 

Autre bonne nouvelle, je suis en contact avec une française qui est au Canada (c'est la soeur d'une expatriée de Moanda), elle est conseillère pédagogique et elle recherche une école à parrainer au Gabon. Elle va donc peut être pouvoir nous aider. Rien de sûr mais il faut espérer.

 

Le journées sont bien remplies mais passent vite. Le matin, je pars à 6h45 pour aller faire la tournée de ramassage des instituteurs du primaire. Les cours commencent à 7h30 et finissent à 13h pour la plupart des élèves. Seuls les secondes ont cours de 11h30 à 17h car ils manquent une salle de classe. On travaille aussi souvent le samedi, il y a des cours de rattrapage le matin et il faut être le plus présent possible pour accueillir les parents pour les inscriptions. Je dois faire un peu de tout (c'est ce qui est bien) parfois les enseignants viennent même régler leurs histoires de couples à l'école, ils discutent de leurs problèmes en groupe, attendant des conseils de notre part.... ca fait bizarre au debut :-)

 

M Herman (l'ancien directeur) est maintenant en prison à Franceville et je ne sais toujours pas ce qu'il a fait exactement mais à priori il s'est amusé à copiner avec deux maires de Moanda qui sont opposé l'un à l'autre. Tout ça pour gagner plus d'argent... et quand les deux s'en sont rendu compte, cela ne leur a pas fait plaisir du tout! En tous cas, ils est dans une prison  à Franceville où on torture les gens pour les faire parler... et je pense que ce n'est pas que une légende. La prison au Gabon ça ne doit pas être que du bonheur... J'espère qu'il a vraiment fait quelque chose et qu'il ne sert pas juste de règlement de compte entre les deux maires. Ca me fait bizarre parce que ce monsieur avait l'air tout gentil...

 

Bien bien bien, voilà voilà voilà.... Sinon, Jerome va bien, on devrait aller ce balader ce we. Ah oui , le we dernier on a mangé du python et c'était super bon!!!!

 

J'espère que vous allez toujours bien et n'hésitez pas à nous donner de vos nouvelles.

 

Bisous

Aurélie

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :