Nouvelles avant les vacances

19/07/2007 - Pays : Gabon - Imprimer ce message
Bonjour à tooouuuussss!
 
Et voilà les dernières nouvelles avant les vacances en France...
 
Le dernier album photo que je vous ai envoyé représentait un week-end sur les plateaux bateke, au pic Beleoud, cette fois-ci. On est parti à une douzaine de personnes dont 3 chasseurs qui connaissent bien le coin. On avait 5 voitures, nécessaires pour transporter tout l'équipement... Dans ces cas là, il faut penser à tout: tentes, matelas, eau pour 2 jours, nourriture, boissons (c'est généralement ce qui manque le moins:-)), baches, cordes, bidons d'essence, huile, tronçonneuse... Le trajet aller a été marqué par une panne de voiture (une histoire de filtre à huile) et on est donc arrivé au niveau des pistes avec pas mal de retard, au moment du coucher du soleil. Sachant qu'il y en avait pour deux heures de pistes, la plupart s'est effectué de nuit et heureusement qu'on avait un bon guide (Christian) car de nuit il n'y a aucun moyen de se repérer (c'est déjà pas évident de journée)! On a fini par arriver sur le lieu du campement, Christian nous a expliqué que le pic était juste sur notre droite et qu'on le verrait le lendemain matin. Là-dessus, on a monté le campement et on a fait un très bon apero-repas, rythmé par les histoires des plus anciens. Il y a eu notamment deux expatriés qui sont partis seuls sur les plateaux et qui se sont embourbés. Ils ont du faire 70 kms à pied, sans rien à manger ni à boire...  Un peu plus tard dans la soirée, Christian, qui fait parti des chasseurs, nous a proposé de tous monter dans un 4*4 et d'aller observer les animaux au phare. Nous voilà donc parti au milieu de la nuit noire, essayant de reperer des yeux dans le paysage. On avait deux gros phares, le but est de reperer les yeux des animaux et de les garder dans le faisceau lumineux. Cela les effraye et ils s'immobilisent... On était là simplement pour les observer mais il faut s'imaginer que beaucoup de braconniers utilisent ce procédé qui leur permet de décimer beaucoup d'animaux. C'est d'ailleurs normalement interdit... Bon, nous de toute façon, on a rien vu à part une paire d'yeux qui serait peut celle d'un chacal... :-)
Quand nous nous sommes réveillés le lendemain, le pic Beleoud était finalement à gauche et quand même à quelques kilomètres ! On a donc été le voir en voiture en essayant de ne pas tomber dans un canyon fantome. Pendant le sejour, nous avons été un peu surpris par le froid, pull et pantalon étaient nécessaires! Il fait plus froid en cette saison et on était un peu plus haut en altitude qu'à Moanda. Le we s'est bien terminé et nous sommes rentrés à Moanda bien fatigués et noirs de poussière!
 
Le we dernier nous sommes retournés au parc de Bakoumba avec Jerome avec la ferme intention de voir des gorilles en liberté. Le samedi matin on a fait une balade sur le lac de la Lekedi sur une barque avec un moteur insonore. Ce lac est en fait un lac artificiel. Un barrage a été construit il y a 15 ans environs, ce qui fait que c'est une partie de la foret qui a été inondé et il y a sur toute la surface des troncs d'arbres morts qui en ressortent. Beaucoup d'oiseaux construisent leurs nids sur ces troncs et on a pu donc facilement les observer. Il y avait enormement de cormorans, des aigles (royaux et pas royaux), des poules d'eaux, des calaos, des canards,.... Et Jerome a pu faire de très belles photos! L'après-midi nous avons traversé un pont de cables de 300 m de long, en contre bas il y a des mandrilles mais nous n'avons pas eu la chance de les voir. On a pu ensuite en voir deux en cage (ils étaient malades du SIDA) et leurs couleurs sont impressionantes tant elles ne semblent pas naturelles!
Le reste de la decouverte du parc s'est faite par de longues heures en 4*4, en esperant decouvrir un gorille sur notre route mais nous n'avons pas eu cette chance... il faut dire que c'est très rare de les voir. Notre guide en avait vu un enorme deux jours auparavnt avec de touristes mais même lui qui arpente le parc tous les jours n'a pas souvent la chance de les croiser. On a pu par contre voir des impallas, des damanix, des cephalos, des buffles, un gnou (le dernier du parc).
Il est possible de passer une nuit en haut d'un pylone en plein milieu du parc, ce qui permet d'assister au coucher du soleil et au lever du soleil au milieu de la forêt vierge. Cela augmente la possibilité de voir des animaux. On n'a pas pu le faire cette fois mais on le fera surement prochainement! 
 
Nous allons rester le we prochain a Moanda puis ce sera dejà le depart pour moi. J 'arriverai le 1er août à Toulouse jusqu'au we du 4-5 où je serai dans l'Aveyron donc si jamais vous êtes dans le coin, j'aimerais bien vous voir!  Je ne sais pas encore trop comment je vais faire pour le telephone car je n'ai plus mon abonnement en France mais j'ai vos numeros donc on devrait arriver à se debrouiller! Jerome arrive le 18 août à Toulouse.        
 
Bonnes vacances à ceux qui sont en vacances et bravo à ceux qui travaillent courageusement! :-)
 
Bisous et à bientôt ,
Aurélie
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :